Charlie

Comme la plupart, hier, j'ai été sonnée, et je me suis sentie un peu comme le 11 septembre. J'ai mis un moment avant d'être sûre que quand ils parlaient de Cabu, c'était Cabu, celui avec la drôle de coupe de cheveux et les lunnettes rondes, celui de Récré A2, celui qui ne ferait pas de mal à une mouche. Pareil pour Wolinski. Et les autres.

Et puis je me suis demandée : et moi, je peux faire quoi ? Changer la photo de mon profil Facebook en "je suis Charlie" ?

Je pense que ce que nous devons faire, pour rendre hommage aux morts d'hier, c'est plus difficile, moins tape-à-l'oeil et ça s'inscrit plus dans le long terme : ne pas tomber comme l'a dit Badinter dans le piège politique tendu par les terroristes. Ce ne sont pas des journalistes ou écrivains islamophobes qui ont été attaqués, mais des esprits libres et pacifistes. Je ne saurais mieux le formuler que Badinter, voici un extrait de ses propos :
"Allumer la haine entre les Français, susciter par le crime la violence intercommunautaire, voilà leur dessein [...]. Refusons ce qui serait leur victoire. Et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides."

Je me permets de reprendre quelques photos trouvées sur Facebook, désolée pour le manque de référence, je ne connais pas les sources, et la vidéo de Jérôme Pensu qui reprend les unes très polémiques de Charlie Hebdo.



Und für meine Ausländischen Leser, hier ein kleines Video auf Englisch, das erklärt, was Charlie Hebdo ist...
And for my foreign readers, here a short video explaining what Charlie Hebdo is...


Et sur ce blog ? Plusieurs articles sont prêts et planifiés, ils vont être publiés comme si de rien n'était. Ainsi hier, le post sur Matylda s'est publié automatiquement. Et ceux qui me connaissent le savent : moins ça va, plus je couds... A tout bientôt chers lecteurs...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Boho Panda (2) - Paul & Clara

Issy

Pour jouer